news#0265

Viennent de paraître :
V, une anthologie vampirique sous la direction d’Yves Letort, chez Flatland. Au menu : Céline Maltère et Sylvain-René de la Verdière.
La tour des dames, un roman de Céline Maltère aux éditions Christine Bonneton.
Lard-frit n°3, avec la participation d’Yves Letort.

Publicité

news#0264

Rétro-agenda des auteurs :
– Retrouvez Yves Letort dans L’Ampoule HS n°11, dans Lard-Frit n°2. et dans 48 dédicaces modèles pour tous usages, paru au Club Samizdat (collection des éditions Deleatur)
Pascal Dandois est au sommaire de l’Opuscule HS n°15 spécial fantastique aux éditions Lamiroy. Vous le trouverez également dans Traction-brabant n°100, dans Le Génie libre et dans nombre de publications de Cokilles, feuilles libres en distribution anarchique accueillant Sylvain R:é dans le numéro 1=2. Enfin, Histoires Urticantes, recueil de nouvelles de Pascal est paru aux éditions Douro.
– Retrouvez Anthony Boulanger au sommaire u numéro 33 de la revue Gandahar.
– Pour finir, Céline Maltère figure dans le second numéro de la revue Littératures & Cie.

#0755.210122

L’enfant a craché dans le ruisselet à ses pieds. La pastille mousseuse descend le cours avec grâce. Sa route est dégagée de tout obstacle. L’eau, encore claire, recouvre des petits galets fauves, gris, veinés, ou troublés comme des billes de verres abrasées par le roulement. À son passage, la glaire y jette son ombre fugace et déformée par l’onde. Les remous et les tourbillons respectent par miracle la cohésion de la salive. Le garçonnet l’accompagne, dédaigneux des griffures de la végétation. Il accélère son pas lorsque la navigation se tourmente. Quelques brins de flore apparaissent dans le lit du ruisseau devenu turbide. Le glaviot garde son cap au milieu du flux. Le cours d’eau ne grossit plus, s’apaise de nouveau, il se jette droit dans une divagation du Fleuve, en une traînée plus claire qui s’épanouit un temps dans l’ocre du limon. Le crachat bifurque, comme avisé de sa route. Il rejoint, un peu plus loin, l’écume jaunâtre qui borde les herbes noyées des talus. L’enfant descend au plus près de l’échouage, contemple l’osmose qui s’opère entre l’écume et le crachat, comment les bulles se durcissent et forment des coques qui brunissent à mesure de leur transformation, le temps que le soleil se couche. Fixées à des plantes vénéneuses, elles attendent d’éclore en d’horribles réplications, roses et luisantes de sanies. Les larves ensemenceront le Fleuve en aval avant leur remontée à maturité, dans le tumulte, la boue et l’entre-dévoration finale qui ne laissera qu’un survivant, couturé, solitaire, crachant à la surface du timide affluent, dans le but de recommencer le cycle. Le garçonnet, après une agonie brève, dévale la berge et, à l’ascension de la lune, entre en putréfaction afin de nourrir sa descendance.

Un crachat//Yves Letort ©

#0754.261221

Très cher professeur Britagnier,

Lors de recherches documentaires que j’ai entreprises en l’absence de notre cher documentaliste pendant cette période de fêtes, j’ai découvert, au sous-sol de l’Institut, cette étrange chaise giratoire et néanmoins lévitante. Pensant à quelque subterfuge, j’ai tenté de l’approcher, mais figurez-vous qu’elle ne s’est pas laissé faire ! Elle me suit depuis cet instant et je ne parviens pas à m’en dépêtrer… c’est la raison pour laquelle je fais appel à votre expertise. En espérant que ces images, enregistrées à l’aide du kinétoscope spectro-voltaïque de Perronet, soient suffisantes pour votre analyse.

Amike,
Sylvain-René de la Verdière

La chaise giratoire et néanmoins lévitante//Sylvain-René de la Verdière ©
sur un titre de Philippe Gindre

news#0260

Parutions récentes :
lipu tenpo #6, revue numérique en toki pona avec mun lili pi toki pona de Sylvain-René de la Verdière, saynète parue dans nos pages lors de la Saison 1 et issue du recueil Memento Temporis (Ed. de l’Antre)
Turbulences Vidéo #112, revue numérique avec Flux et densité, de Pascal Dandois
Les Cahiers européens de l’imaginaire #10, revue avec Monde d’ombres de Pierre Celka
Des jasmins en bord de mer, anthologie poétique avec deux poèmes de Pascal Dandois

A paraître :
Vie de Mancus, de Céline Maltère. Recueil de poèmes faisant suite aux Rhinolophes, chez Les deux Crânes.

#0753.150721

– akesi ni li seme?
– ni li akesi ala…
– ala? taso ni li ike lukin…
– ona li toki e sama tawa mi.
– sama seme?
– ona li toki e ni: ona akesi seme?…

« Quelle est cette horrible créature ?
– Ce n’est pas une horrible créature…
– Non ? Pourtant elle est hideuse…
– Elle m’a dit la même chose.
– La même chose que quoi ?
– Elle a demandé quelle horrible créature vous étiez… »

Théorie de la relativité intergalactique//Sylvain-René de la Verdière ©
Traduit du toki pona par l’auteur