#0538.170218

« C'est sorti de ma tête ! Voyez, cette suppuration qui me coule du crâne jusque sur le visage et goutte au sol. - Du sang et du pus tout ce qu'il y a de plus banal. - Et ces tentacules émergeant de la flaque, et ces asticots qui y grouillent, et ces feux follets qui... Lire la suite →

Publicités

#0537.160218

— Quel énergumène on promène ! Une tortue sans sa carapace, un mollusque en habits dorés ? — C’est un prélat, sûrement. — Non, le pape, simplement. — Avouez qu’il ramollit ! — Oh ! Regardez, il m’a souri ! — J’aurais bien volontiers arraché son étole. Et soudain, une femme s’évanouit. Les sels ! Ranimez-la ! En reprenant conscience, elle dit... Lire la suite →

news#0200

Retrouvez un carré de Sylvain-René de la Verdière et Patrick Boutin au sommaire de l'anthologie Carrés poétiques n°1 chez Jacques Flament Editions.

#0536.150218

« Je pense savoir à qui vous faites allusion : on prétend que c'est La Femme, celle dont le pas a la violence de la sensualité et dont l'ombre fait roussir les orchidées. - En effet, à ceci près que les témoignages ne sont guère fiables : quiconque entend ses complaintes, quiconque surprend son regard, achève... Lire la suite →

#0535.140218

Nous étions sur nos toits plats avec la nourriture récupérée en hâte avant que la Brume meurtrière n’envahisse nos unifamiliales. « Hé ! Envoyez-nous de la bouffe ! » Le grand Douglas de la rangée voisine. Une brute. « Tu m’entends, connard ? Envoie la bouffe ou je viens la chercher ! » « Tu as quoi à échanger ? » hasardai-je depuis le pont de... Lire la suite →

#0534.130218

Il s'agit d'un jeune homme pour qui les affres des triviales réalités sont pareilles à des limbes visqueux et traîtres, qui n'avait pas su assez s'incliner face à l'empire de l'âge et était resté dans ces fantaisistes immaturités oniriques dominant la vérité par son imagination. Pourtant, parfois, il lui prenait des accès philosophiques, des saccades... Lire la suite →

#0533.120218

« Vous-mêmes m'avez tous dit que vous aviez toujours connu le vieux plié en deux, ridé, décati depuis votre jeunesse. - Cela ne change rien. - Vous-mêmes m'avez toujours dit que mes visites étaient des pertes de temps, qu'il était fou, que sa cervelle était moisie et mitée, que... - Cela ne change rien ! -... Lire la suite →

#0532.110218

C’était le plus vieux d’entre eux, Henri, qui avait décidé de contacter le journal local. Ils étaient âgés à présent, et il était temps que cela se sache. Il avait expliqué à la correspondante les tenants et les aboutissants. Ils avaient pris rendez-vous et s’étaient retrouvés sur la montagne qui dominait le village. C’était là... Lire la suite →

série#02LAL.091

Bob avait passé plusieurs mois galactiques dans l’espace à la poursuite de la flotte d’Aléazar, le fils d’Anévrine, la fille du consul Galazar, maintenant défunte. Il arriva à la fin de tous les univers, aux frontières du mur à ultra ondes, et il passa du côté de l’ancienne Fédération qui se nommait maintenant le Consulat.... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑