#0407.091017

« Est-ce donc ceci que vous appelez un donjon vide ? - Le donjon était effectivement vide, messire, ceci n'est pas le donjon mais... » Le pinailleur reçut un soufflet didactique qui saura peut-être lui apprendre à respecter ses supérieurs et faire de leurs erreurs des vérités, puis, ayant ramassé deux de ses dents perdues dans... Lire la suite →

Publicités

#0396.280917

« C'est une technique bien particulière réclamant concentration, paix intérieure et persévérance. - Moi, j'appelle ça de la fainéantise. - J'accepte votre opinion. - Mais, bon sang, il ne s'agit pas d'opinion ! Vous êtes en train d'affirmer que vous arrivez à arrêter le temps... - Je n'arrête pas le temps tout entier, seulement le mien.... Lire la suite →

#0389.210917

« Z'êtes pas fou gaga, vous ? - Prestement, extirpez-moi de ce traquenard. - P'tain, qu'est-ce tu baves ? - N'entendez-vous donc rien à la situation ? Une noxieuse entité pareille à un démiurge vésanien régurgite ses hantises qui, filtrant par le tissu de l'éther, prennent consistance en notre réalité. - Parle vrai, sgougniafier. - Je... Lire la suite →

#0384.160917

Deux scientifiques, vêtus comme des scientifiques, dont nous traduisons les propos scientifiques en propos littéraires, discutent devant l'entrée d'une grotte mise à jour après un tremblement de terre. Chacun de leur propos est suivi de longs échos. « Les lois des probabilités sont assez éloquentes. - Vous rendez-vous compte que votre raisonnement est absurde ?... Lire la suite →

#0381.130917

Pour s’assurer que la jeune fille était une vraie princesse, sa future belle-mère mit un petit pois au fond du lit, sur lequel elle empila vingt matelas et des édredons en plumes d’eider. Pour ne pas être en reste, ce même soir la princesse ouvrit les veines du prince pour s’assurer qu’il avait du vrai... Lire la suite →

#0379.110917

Afin de régler une bonne fois pour toutes la question de l'identité du dieu unique, les véritables dévots se réunirent sur la place et s'alignèrent au mur pour prier. On leur tira dessus pour savoir lequel de leur seigneur avait vraiment pouvoir sur le monde. Nous découvrîmes qu'un dieu se repère à ce qu'il porte... Lire la suite →

#0378.100917

Je regardai la bestiole installée près de moi à la place du mort… Bestiole… C’était sans doute un terme insultant, puisqu’on m’avait appris que c’était une créature mythique, un amikiri, mélange d’oiseau, de homard et de serpent. La seule chose qui demeurait de mon épouse, c’était ce regard, humain, dans lequel se lisait sa fureur... Lire la suite →

#0377.090917

« Mondrin a toujours été un fêlé, et vous un petit cafteur. - Tout de même, vous me connaissez, je suis quelqu'un de positif, je pensais qu'il avait lu quelque chose sur Diogène de Sinope ou à propos de quelque hédoniste. - Diogène n'a rien à voir avec l'hédonisme... - Certes, mais quelqu'un qui se... Lire la suite →

#0375.070917

« Étiez-vous obligé de courir ? Courir est si vulgaire, si plébéien... - Certes, mais vous avez vu la mâchoire de mon molosse, s'il avait attrapé cet idiot d'enfant auquel ses incapables de parents n'ont pas appris à ne pas courir devant un chien, la police... - La police devrait vous remettre une médaille et honorer... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑