#0636.260518

« Décidément, vous n'allez pas mieux ! - Je voulais vous demander : à partir de quand est-on un animal, à votre avis ? - Quel rapport avec le fait que vous vous amusiez à jeter des blocs de plomb sur le sol ? - Répondez... - Quand on a un système nerveux, on est un... Lire la suite →

Publicités

#0634.240518

Pour nous, la guerre signifiait partir en voyage loin de notre bourgade. Nous avions réussi à nous faire tous enrôler dans la même compagnie, et, après avoir passé la Bavière et la Prusse, nous arrivâmes bientôt dans ces mornes steppes polonaises. Les combats consistaient surtout en des astuces pour se dérober aux affrontements, repérer un... Lire la suite →

#0632.220518

Lorsque j'arrivai dans ce pitoyable bourg mal fortifié, je songeai à quelque calamité agricole car tous les habitants charriaient avec eux des mines flasques et ridées, des yeux cerclés de mornes noirceurs, des membres fins et des silhouettes malingres. Mais bientôt je fus détrompé par le festin qui me fut servi à l'auberge. Autour de... Lire la suite →

#0629.190518

J'avais enfin terminé la pièce que mon client m'avait commandée, et je me sentais d'humeur à flâner dehors, un peu sortir de l'atelier qui me tenait aussi lieu de résidence. Ainsi donc marchai-je le long des rues, traversant les parcs crépusculaires, ne m'arrêtant à la taverne que pour étancher ma soif et repartir errer. Ce... Lire la suite →

#0627.170518

Rien n'est plus facile que de manipuler les gens : par exemple, si j'invite le lecteur à lire ceci, il le fera, jusqu'au bout. Tiens, je te défie, toi, de ne pas le faire... Mais voilà, tu continues, et j'aurais beau te prévenir que, brodée dans ce récit se trouve une malédiction qui te fera... Lire la suite →

#0625.150518

« Que coursons-nous ? - Si tu l'ignores tu ferais mieux d'abandonner ! - Allons, vous êtes une dizaine à filer bon train depuis trois jours, voire davantage, c'est qu'il doit y avoir une raison ! - Si tu l'ignores tu devrais t'abstenir de nous suivre et retourner sagement chez toi. » L'échange entre les deux... Lire la suite →

#0622.120518

J’avais beau expliquer à ma trop sensible épouse que ses irritations cutanées étaient la cause de ses chimères, et non l’inverse, elle persistait à croire que des créatures éthérées naissaient sur son omoplate pour se lover au creux de son cou et lui mâchouiller la peau. Elle s’appliquait chaque matin des onguents et des cataplasmes,... Lire la suite →

#0620.100518

Il y a eu ce son ténu dont je ne saurais dire s’il était grave ou aigu. Je l’entendis d’abord dans la solitude nocturne, lorsque tout fait silence et que seules les pensées peuvent résonner en soi. Puis même la journée, même lorsque les gens parlaient, même lorsque les plus éclatantes clameurs inondaient la rue.... Lire la suite →

#0618.080518

J’aimais cette période de procès expéditifs et d’exécutions, assister au règne de la plèbe faisant ployer la raison des juges, passer de ville en ville et voir la même œuvre infantile nourrir les mêmes fanges de tout ce qui compose cette humanité qui, dans ses milliers de cohortes débilitantes, doit tout à l’ingéniosité de marginaux.... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑