#0281.230317

Du néant j'ai vu surgir la lumière, j'ai pu entendre les primes rugissements des astres explosifs, j'ai pu admirer l'univers s'étendre si prodigieusement que depuis chaque lieu du cosmos on ne peut, même avec des organes d'une extrême sensibilité, en contempler les frontières. Des éons ai-je vécu, libre comme seul un esprit peut l'être, capable…

#0280.220317

La caractéristique commune des gens réside dans la longueur de leurs idées : misanthropes, cupides, concupiscents, mesquins, idéalistes, ils ont tous les idées courtes. Mes clients sont de toutes sortes, surtout des bandits, mais aussi des misanthropes et des spleenétiques. Leurs motivations diffèrent mais leurs buts restent identiques, et c’est là que résident les bornes de…

#0277.160317

« Les pédants aux esprits visqueux prétendent que l’art est l’expression d’intériorités refoulées, les timorés affirment que ce qui ne fait fermenter aucune émotion n’est pas de l’art, quant à ceux qui bavent que l’art doit servir à améliorer le monde, ne leur laissons pas même la parole ! « Ils sont à peu près autant à…

#0276.150317

Peu sont ceux qui ont compris le secret de Manuel Carve ; preuve en sont les vains vols répétés des filins d’argent dont il ligaturait ses mains. M. Carve était de ces insolents et insouciants protégés par la main d’Hermès, auxquels tout sourit si profusément qu’ils finissent par ne plus rien craindre. A peine perdait-il sa…

news#0146

Vient de paraître aux Éditions de l'Antre : Memento Temporis, de Sylvain-René de la Verdière. Le recueil regroupe 55 saynètes du Club Memento Temporis, dont une bonne partie est extraite de nos deux premières saisons. Préface de Francis Thievicz. Plus d'informations sur le site de l'éditeur.

#0273.090317

« Je n’ai plus personne, comprenez-vous ? Mes parents sont morts, ma femme m’a quitté, mon fils n’était pas de moi, je n’ai aucun ami, je n’ai plus d’emploi ni de moyens financiers, et à force de solitude j’ai été happé par un tourbillon de manies et d’exigences intransigeantes qui me condamnent à rester seul, hélas, seul…

#0261.160217

Si vous aviez parlé à Alfred Borborymo vous n’auriez rien remarqué de ses bizarreries, parce que vous êtes tous sots ! Il s’exprimait toujours de manière à ce que ses discours soient composés de mots dont les syllabes forment des nombres premiers ; sa première phrase comportait un mot, la seconde deux mots, la troisième…

#0260.150217

Ma mélancolie serait le mal du siècle. Où ai-je lu cette sentence ? Et surtout de quel siècle est-il question ? Quelle époque bénie fut donc assez inconsciente pour ne pas entendre en chaque instant l’écho de ce vide universel dont résonne l’univers ? Mon seul divertissement est, dans la solitude de la nuit, de me promener par…

news#0140

Trois fascicules limités sont disponibles dès à présent dans notre BOUTIQUE. Les deux premiers regroupent l'ensemble des tweet-stories parues dans nos pages (exception faite de celles de Sylvain-René de la Verdière déjà disponibles dans le Micronomicon paru chez -36°éditions), quant au troisième, il réunit l'intégralité des tweets publiés par Hugues Canetti sur son compte twitter…

#0257.090217

Après l'affaire du message sur-cosmique, nous eûmes l'idée de nous aussi nous adresser aux particules élémentaires. Pour se faire nous n'eûmes qu'à inverser le procédé et trouver comment l'appliquer. « J'ai reçu une réponse ! s'exclama Vigdaber. - Quelle est-elle ? - "Enseignez-moi tout votre savoir et je vous enseignerai le mien !" et c'est…