#0610.300418

Je restais toujours à la fenêtre, contemplant un gros arbre à cornes et à moustaches. Ses airs de diable, de vieux capitaine me donnaient des frissons. Ses feuilles ne tombaient pas ; il était insensible au vent ; aucun oiseau, jamais, ne se posait sur ses branches. Il était immobile et pourtant, j’étais sûre qu’il pleurerait un... Lire la suite →

Publicités

#0540.190218

Dans son salon, Fernande œuvre jour et nuit. Inlassablement elle entretient la bouche béante de l’âtre, ramassant minutieusement les moindres braises, escarbilles et brandon qui s’en seraient échappés. Elle a un poste à responsabilités, elle en a bien conscience, aussi ne se laisse-elle pas le droit à l’erreur : rien ne doit maculer le sol pavé... Lire la suite →

#0505.150118

« Il me rend visite chaque lundi, à 22h22 précises. La porte de l’entrée gémit en se refermant derrière lui et les marches de l’escalier craquent sous son pas. Puis il est là, dans le fumoir où je l’attends avec un verre de brandy. Il s’installe dans le crapaud que vous occupez en ce moment et... Lire la suite →

#0484.251217

La collection envahissait la demeure pourtant imposante. Les étagères du living-room étaient si bondées qu’elles ployaient sous leur poids. Les bibliothèques dégorgeaient, répandant leur contenu jusque sur les tapis persans. Le garde-manger ne recelait plus que quelques lanières de viande séchée, seule denrée ayant survécu à l’invasion des placards. Louis Dupont savait qu’il était allé... Lire la suite →

#0442.131117

Il le ressentait dans l’air, au pied des arbres, le long des murs, cet appel suintant de l’atmosphère elle-même. Et lorsqu’un hurlement se fit entendre au loin sur la colline, il y fit instinctivement écho avant que d’autres répandissent la clameur sous ce clair de lune particulier, blanchissant les contrées de poudre osseuse et de... Lire la suite →

#0400.021017

« Ils patientent toujours devant l’horloge. - Vous l’appelez ainsi ? - Ce n’est pas parce qu’elle est située dans cette étrange grotte et qu’elle est constituée de ces enchevêtrements de flèches et de cercles qu’elle n’en est pas moins une horloge. - Certes. Et vous me dites qu’ils patientent toujours devant ? - Tout à fait. Chaque jour,... Lire la suite →

news#0162

Quelques informations sur la Saison 5 : 1 brève par jour de septembre 2017 à mi-août 2018 3 mini-feuilletons La suite des Archives Lumière de Francis Péhot et du Capitaine Titou de Poulpy De nombreux auteurs : Des anciens : l'Anonyme, Francis Thievicz, Céline Maltère, Francis Péhot, Sylvain-René de la Verdière. Des récents : Jérôme... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑