#0274.110317

Notre planète semblait courir à sa perte. Dieu avait constitué notre monde en six jours et l’homme était sur le point de le réduire à néant en une fraction de seconde. Les tests effectués en laboratoire sur une poignée de cobayes, des hommes et des femmes lambdas, s’étaient tous avérés concluants : on avait pu…

news#0144

Pascal Dandois, Céline Maltère et Jean-Paul Verstraeten sont au sommaire du centième et ultime numéro de la revue Microbe. Plus d'informations par ici.

news#0143

Patrick Boutin, Pascal Dandois et Didier Estival sont au sommaire du premier numéro de la revue Trakt. Plus d'informations sur la page facebook de la revue.

news#0140

Trois fascicules limités sont disponibles dès à présent dans notre BOUTIQUE. Les deux premiers regroupent l'ensemble des tweet-stories parues dans nos pages (exception faite de celles de Sylvain-René de la Verdière déjà disponibles dans le Micronomicon paru chez -36°éditions), quant au troisième, il réunit l'intégralité des tweets publiés par Hugues Canetti sur son compte twitter…

#0252.010217

Nous avions pris le train pour Londres, mes sœurs m'ayant proposé pour mon anniversaire, un petit voyage muséal au Tate Muséum. Cela faisait un bon quart d'heure que l'Eurostar était entré dans le tunnel sous la Manche, quand tout à coup, toute lumière disparut. Puis il me sembla, dans ce noir profond, que le train…

news#0139

Patrick Boutin et Pascal Dandois sont tous deux au sommaire du troisième numéro du fanzine Hazard Zone. Disponible en papier ou en lecture gratuite sur Issuu.

news#0138

La fin des haricots, recueil de nouvelles de Patrick Boutin illustré par Pascal Dandois, vient de paraître aux éditions Z4.

news#0137

Retrouvez Patrick Boutin, Pascal Dandois et Céline Maltère au sommaire du numéro 25 de la revue Catarrhe.

#0240.110117

Il se mit à se marrer franchement après le départ des trois membres de la secte vaudou, qui venaient, en le maintenant fermement immobile, de lui dessiner à l’encre bleue cette espèce de chimère sur le ventre, il se marrait car c’était sensé le « punir » de sa trahison (il avait revendu quelques uns…

#0236.040117

Ils s'arrêtèrent sur cette route de montagne, et l'un des deux proposa une petite ascension pour aller plus haut, profiter du panorama. - Je peux pas, ch'uis infirme, dit le second, encore dans la voiture. - "Fainéant" tu veux dire, répondit l'autre en rigolant. - Non, infirme, regarde, j'ai même des béquilles. Et il descendit…