série#07SDT.08

Yves 08-Touriste terrien

   Où l’industrie du tourisme doit encore fournir des efforts

Le Ténébreux, flanqué du domestique, passa à hauteur du terrien, au milieu du flot intense des négociants qui se rendaient au marché annuel de Bishar. À première vue, l’homme ressemblait à ces innombrables mendiants en bord de chemin, à quémander, à voler parfois, leur pitance. En revanche, celui-ci se contentait de faire signe aux carrioles, un peu en retrait de la poussière en permanente suspension sur la route. Le domestique arrêta son khâvâl en premier et Le Ténébreux, par simple automatisme, en fit de même. Le terrien semblait avoir été battu. Des croûtes de sang maculaient ses cheveux, sa lèvre était fendue, ses vêtements déchirés. Il poussa un soupir de soulagement à la vue des deux indigènes en haut de leurs gigantesques montures à six pattes. Il les pria de l’excuser, mais il avait été dépouillé de tous ses biens en sortant de l’astroport. Il avait certes obéi à l’injonction de prendre un garde du corps. Malheureusement, celui-ci faisait partie de la bande de détrousseurs et il avait été le premier à dévaliser le voyageur. Depuis, le terrien avait abouti au bord de cette route, à essayer de se signaler à quelqu’un… En vérité, il souhaiterait trouver une âme charitable pour le conduire à son consulat, à Bishar précisément, en espérant être rapatrié. Les deux nobles étrangers qui chevauchent de si impressionnantes créatures voudraient-ils bien le prendre en croupe ? Il était un médiocre cavalier et eût bien préféré être emmené dans une carriole, au moins, mais il ne broncherait pas et il s’accrocherait convenablement. Le Ténébreux lui fit signe de venir, ce qui provoqua une expression de surprise et de reconnaissance sur le visage du terrien. Le domestique ajouta :
« Monte derrière moi, mais ne passe pas devant nos khâvâls. »
Dans la précipitation, le terrien avait à peine entendu l’avertissement. Les montures le déchiquetèrent aussitôt.
Ce fut ainsi que le domestique et le Ténébreux se regardèrent, haussèrent les épaules, et reprirent leur route vers Bishar.

Saga du Ténébreux : épisode 8//Yves Letort ©
Illustration//Férid Khalifat ©

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s