#0512.220118

Comme on le disait riche, et que, moi, je suis né pauvre ; comme on le disait mourant, et que, moi, je n’étais encore qu’un enfant ; comme il vivait dans une maison, et que, moi, je n’avais qu’une charrette abandonnée pour toit ; une nuit, j’ai grimpé jusqu’à sa fenêtre dont on n’avait pas clos les volets.... Lire la suite →

Publicités

#0510.200118

Ma résolution est prise et désormais plus rien ne l'entravera. Je serai donc prompt dans cette ultime missive. Ma conjointe est décédée d'un accès de démence comme en sont affligés les êtres trop sensibles. Elle porta à ses lèvres une entière fiole de laudanum qui la condamna à la tombe. Irrésolu à l'obliger d’habiter loin... Lire la suite →

#0507.170118

La famine continue ses ravages. Pour la deuxième fois, Jeannot et Margot, abandonnés dans la forêt, essayent encore de rentrer chez eux. Futé, cette fois Jeannot a empoisonné les miettes de pain qu’il a répandues sur le chemin. Ils n’ont qu’à suivre les traces des oiseaux morts. //Maria de las Mercedes Azar ©

#0504.140118

Cela faisait maintenant trois ans que le pays était occupé. Les troupes étaient installées partout. On connaissait l’homme, dans ces hautes montagnes. Il n’avait pas d’âge, donnait l’impression d’avoir toujours été là. Et c’était peut-être vrai. Et tout le monde savait ce qu’il était capable de faire. Ce qui déclencha tout, ce fut lorsque des... Lire la suite →

#0502.120118

« Approchez madame, approchez monsieur. Ne craignez pas la lumière timide que je prodigue sur mes bocaux. Trop de visibilité rendrait leur contenu prosaïque et susciterait votre désintérêt. Ce clair-obscur, également, me plaît. Aussi je peux lire les sentiments qui vous animent lorsque je vous montre mes échantillons et je peux deviner ce qui vous agréerait... Lire la suite →

#0498.080118

- Aucun corps n'a besoin d'une âme pour fonctionner. Elles sont nombreuses, ces machineries vides et vivantes mises à disponibilité. De la même manière, nous avons presque réussi à incarner nos esprits dans des machineries sans vie. Pourtant nous restons aveugles et sourds. - Nombreuses religions évoquant l'introduction d'âmes dans la matière, les réincarnations et... Lire la suite →

#0488.291217

Tous les mois, les condamnés sont menés sur le pont qui enjambe un bras du Fleuve. Je les fais aligner entre deux soldats qui les maintiennent au-dessus du vide. Le pont est long. Ainsi je peux placer une trentaine d’individus encadrés par des gardes, ce qui représente une foule de quatre-vingt-dix hommes. Les condamnés sont... Lire la suite →

#0485.261217

Le problème ce n’est pas qu’ils aient commis tous ces crimes : ils étaient terrifiés, en proie à l’insomnie, et tous si ignares en matière de solitude qu’ils pourraient être qualifiés de simples d’esprits ou d’outres à inepties communautaires. Ils expliquèrent qu’ils avaient agi intelligemment et avec altruisme en essayant d’abord de torturer et d’immoler les... Lire la suite →

#0481.221217

Elle se tortillait comme un ver de Guinée, la tête couverte de plumes, ce qui la rendait désirable ; elle avait un faux air de dracunculus vulgaire, mais elle ne tirait pas la langue et se laissait bercer par la voix : « Fara, Bintou, Rubi, Neshia… » La liste n’en finissait jamais. L’instrument suivait les soupirs de la... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑