#0628.180518

Disons-le tout net dans ces lignes : nous réfutons toute efficacité aux châtiments corporels, non pour complaire aux humanistes mais parce qu’ils sont inefficients. En effet, taloches, martinets, suspension par les pouces, même, n’empêchent aucunement la récidive. Ils la favorisent. C’est que l’espèce enfantine est résistante au mal, d’autant que ses spécimens ont une mémoire limitée.... Lire la suite →

Publicités

#0624.140518

Elle se pencha sur la citerne, but quelques gorgées d’une eau jaune, puis caressa longtemps l’envers d’un champignon. Les lamelles crissaient tristement, écho d’un chant de Babylone. Elle sursauta au cri des sternes qui vérolaient le soleil gonflé comme un citron. De peur qu’elles ne lui disputent sa prise, elle croqua dans le végétal —... Lire la suite →

#0621.110518

J’avais trouvé sinistre le cimetière juif de Varsovie : pas âme qui vive dans ce jardin grisé par le crachin. Comme mes recherches étaient vaines, je choisis la facilité : au Radisson, je commandai un rabbin qu’on m’apporta sans poser de question — même si le maître d’hôtel eut l’indélicatesse de préciser qu’ici, c’était une denrée rare.... Lire la suite →

#0620.100518

Il y a eu ce son ténu dont je ne saurais dire s’il était grave ou aigu. Je l’entendis d’abord dans la solitude nocturne, lorsque tout fait silence et que seules les pensées peuvent résonner en soi. Puis même la journée, même lorsque les gens parlaient, même lorsque les plus éclatantes clameurs inondaient la rue.... Lire la suite →

#0615.050518

Il était déjà certes tard et les liqueurs bon marché avaient coulé à flot dans le café nocturne, mais quand ce personnage avec qui j'avais pourtant passé la soirée à discuter de choses et d'autres s'exclama « Bon sang, quelle heure est-il ? Combien de temps ai-je dormi ? », je sus que l'alcool n'était... Lire la suite →

#0614.040518

S’il est indéniable que le pavlovisme a accompli d’amples progrès dans le dressage des enfants, il faut tout de même surseoir à son enthousiasme dès lors que la pratique adhère aux questions éthiques. Par ce dernier terme, nous n’entendons pas les devoirs qui sont attachés aux tuteurs, qui se résument au besoin fondamental de se... Lire la suite →

#0613.030518

« C'est que je me perds dans mes pensées » sourit mon épouse lorsque je l'interrogeai à propos des tourments ombrageant parfois son visage. Pourtant je sus qu'il y avait du vrai dans son ironie. Parfois elle s'abîmait tant dans son imagination que le chat pouvait lui griffer le bras, le soleil l'aveugler derrière la fenêtre, son... Lire la suite →

#0612.020518

Dans la rue de la cité, une passante qui marchait d’un pas vif, tout à coup, au milieu de sa course, se figea. Puis, sa peau, inexplicablement pris l’aspect de l’aluminium, c’est alors qu'elle se mit à réciter, à déclamer comme une machine à poésie, le texte qui suit : « Nous étions en septembre,... Lire la suite →

#0610.300418

Je restais toujours à la fenêtre, contemplant un gros arbre à cornes et à moustaches. Ses airs de diable, de vieux capitaine me donnaient des frissons. Ses feuilles ne tombaient pas ; il était insensible au vent ; aucun oiseau, jamais, ne se posait sur ses branches. Il était immobile et pourtant, j’étais sûre qu’il pleurerait un... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑