#0647.060618

La porte dérobée s’entrouvrit dans un grincement. Pier Frielander abandonna son matériel pour se glisser dans l’interstice. Il le sentait : elle se cachait là.
La main tremblante, le vieillard balaya les ténèbres et il la vit. Étranglé de joie, les yeux remplis de larmes, le cœur tambourinant, il contemplait la bibliothèque des bibliothèques, mythique et que d’aucuns considéraient comme chimérique. Il avait eu raison contre tous. La quête d’une vie entière.
Frielander tomba à genoux dans un mélange d’épuisement, de passion et de respect. Hélas, la douleur dans son flanc l’empêcha de jouir davantage de l’instant. Il s’obligea à se remettre sur pieds, y parvint avec difficulté.
Il observa alors les lieux. Des allées parallèles, encadrées par des étagères qui montaient du sol et atteignaient le plafond, s’étiraient à perte de vue.
Passée l’émotion de la découverte, l’esprit du chercheur reprit le dessus. Qui avait bâti puis alimenté de millions de volumes la bibliothèque secrète ?
Au fond, peu importe. Il n’était pas là pour ça. Il s’avança, et, après un temps qu’il ne put mesurer, il trouva enfin l’ouvrage pour lequel il avait consacré sa vie et qui allait le sauver du cancer qui ne lui laissait que quelques semaines à vivre.
Bien qu’ignorant tout de son aspect, il sut — en le voyant posé sur un lutrin au milieu de ce qui semblait le cœur de l’édifice — que c’était lui. Un cadre fin d’une matière inconnue, en son centre un texte holographique. L’unique exemplaire de l’ouvrage millénaire révélant le secret de l’immortalité !
Il le parcourut, mais dut relire cinq fois l’introduction avant d’accepter sa signification : « la vie éternelle ne sera obtenue qu’après la mise en pratique des préceptes suivants : pendant treize années consécutives… »
Le vieil homme, pris d’un vertige, tomba lourdement, face en avant. Le stress des dernières heures venait d’entraîner la rupture d’un vaisseau cérébral.
Il mourut dix minutes plus tard, affalé sur le traité de l’immortalité.

Derniers instants avant l’éternité//Thierry Faivre ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :