#0623.130518

Le vieux cyborg avait achevé son ouvrage, il était satisfait. Sur un modèle ZX, cela s’exprimait par une effervescence luminique qui festonnait ses synapses psychosensorielles de jolis éclairs bleutés. Avec constance, il avait extrait de l’astre maintenant vieillissant la moindre parcelle d’astrolite, ce minerai essentiel sans lequel les voyages stellaires étaient impensables. Dès les temps primitifs, on avait su transmettre des signaux à des vitesses pluriluminiques, mais l’astrolitique avait permis de transférer des corps solides avec une quasi-certitude (99.9999%) de recomposer correctement le tout à l’arrivée. En montant sur la dernière barge de transport, le cyborg avait ressenti les premiers soubresauts gravitationnels de l’astre moribond. À distance de quelques milliers de parsecs, il avait assisté à sa transformation en naine jaune qui avait ensuite implosé en un microscopique trou noir. Prêt pour le grand saut, le vieux cyborg se syntonisa sur le portail de translation le plus proche. Ses sous-systèmes qui avaient fonctionné pendant des millénaires en mode extraction éprouvaient une vacuité qui l’affectait d’une sorte nostalgie cybernétique. Une femtoseconde avant la dissociation, un petit circuit perdu dans les tréfonds de ses systèmes émit un signal de détresse. Réduit à l’état de particules vaporeuses, il ne put le traiter et fut emporté par la transition de phase. L’instant d’après, rematérialisé en parfait état de marche, il usa de quelques cycles de calcul pour faire coïncider ses souvenirs avec ce que ses capteurs enregistraient. Aucune correspondance, à l’exception d’un hologramme de Lord Sinclair, inventeur de l’astrolitique. Le petit circuit émit à nouveau son signal : seuil d’obsolescence atteint – veuillez remplacer le module d’authentification – seuil… Un flash lumineux, puis plus rien. Sans état d’âme, les défenses autonomes du spatioport venaient de réduire le vieux cyborg incongru à l’état de plasma de haute densité.

Le vieux cyborg//Anselme Bender ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :