#0591.110418

De l’incinération de ce défunt, un fumier, un sorcier qu’on croyait possédé d’une existence sans fin, monta un filament de feu noir et glacé qui donna des sueurs froides à toute l’assemblée de milliardaires venus récupérer leurs âmes troquées à bon prix contre la bonne fortune. Car il se pouvait que ce mort, prêteur sur gage, étant trépassé, il leur rendit de facto la propriété de leurs corps spirituels lors de ses obsèques (comme il l’était bien stipulé dans les contrats, même si les milliardaires pensèrent s’être fait arnaquer en apprenant après signature que le sorcier était apparemment immortel, ce qui n’était pas le cas finalement). Mais le sorcier dans sa combustion avait emporté avec lui et ses flammes ténébreuses tout son stock d’âmes et la paperasse s’y rapportant, car il comptait les utiliser comme monnaie d’échange pour améliorer son ordinaire dans les divers au-delàs qu’il comptait visiter plus ou moins malgré lui.

Les âmes du sorcier//Pascal Dandois ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :