#0530.090218

Fi de l’approche comportementale, foin de l’éducation : nos rapports avec l’enfance se font parfois au quotidien et nulle méthode théorique ni expérimentale ne peut suppléer l’état de sidération qui s’empare de nous face à ces protagonistes. Nous savons, depuis l’existence de cette catégorie de farceurs que sont les pédagogues, que l’espèce puérile est composée d’êtres désirants. Il nous est exigé toutes les indulgences à l’encontre de ces prédateurs en raison de leur immaturité. Ainsi, si l’un de ces enfants excipe de son état, nous devrions déférer à son exigence, sans même en espérer une reconnaissance. Cette attitude est soutenue par les géniteurs. Le malheureux spectateur, obligé de se soumettre à cette écœurante capitulation, vit sous la menace d’un anathème social où les dénonciateurs n’hésiteraient même pas — en défi à toute logique — à faire passer le sceptique pour un ennemi de l’espèce humaine. Ce brouillage sémantique tenterait ainsi de nous faire accroire que l’enfance fait partie de notre nature intime. Nous nous gaussons. Rappelons, au risque de la tautologie, que l’enfant ne lit pas Kant ni Spinoza, que son aptitude à comprendre les aspects élémentaires de la physique consiste à faire tenir des briques en plastique, que ses talents artistiques n’ont justement rien à voir avec l’art, mais plutôt avec la psychiatrie. Bien que nous soyons conscients de cet état de fait, bon nombre d’entre nous n’hésitent pas à céder aux caprices, voire aux récriminations qui sont la marque de leur totalitarisme. Il est temps de lever l’étendard de la révolte et de réapprendre la vertu du non. Notre devoir est de désamorcer la spirale sémantique qui mène à la capitulation. Ainsi, face à l’un de ces oppresseurs arguant de son état infantile pour exiger un jouet, une confiserie, ou une perversion quelconque, il est nécessaire que l’interlocuteur reprenne conscience que la néoténie est un leurre dangereux, un dispositif affaiblissant les victimes de ces prédateurs.

Du dressage des enfants : Du refus//Yves Letort ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :