série#02LAL.071

Pour que les Êtres Lumière puissent monter à un million de degrés galactiques, il fallait que les moteurs soient entourés de refroidisseurs fabriqués et habités par les Êtres Obscurs. Ces derniers avaient réussi à construire des machines qui permettaient de refroidir en dessous de zéro degré absolu. Les Êtres Obscurs pouvaient descendre grâce au nectar jusqu’à un million de degrés galactiques en dessous de zéro. Lorsque les Stellaires utilisaient une source de chaleur type mini soleil au bérium, ils pouvaient l’empêcher d’exploser grâce au refroidisseur placé autour du four à bérium. Ce dernier montait lui aussi à un millions de degrés galactiques. On pouvait alors obtenir un climatiseur réversible de fonctionnement assez simple. Si le bérium était majoritaire, l’appareil chauffait, si le nectar était majoritaire, on obtenait du froid.

Un vaisseau avait atterri sur Dana9 du Centaure, planète inscrite au registre de la Fédération Galactique. Ses formes arrondies, son brillant aluminium ne ressemblaient en rien aux vaisseaux galactiques de formes carrées et d’un gris foncé neutre qui avait tendance à plus absorber la lumière qu’il ne la reflétait. De plus, c’était une première depuis des milliers d’années, ce vaisseau ne possédait pas à l’arrière les gigantesques fours à bérium caractéristiques de tous les bâtiments fédéraux. Des êtres à combinaison brillante en étaient sortis et on ne savait pas s’ils étaient biologiques ou mécaniques car ils n’avaient pas retiré leur casque métallique.

Les mécaniques ne pouvaient pas devenir des biologiques ou même se faire greffer des extensions biologiques. Par contre les biologiques pouvaient se faire installer des appareils mécaniques. De plus, il paraissait bizarre à un biologique de vouloir quitter la catégorie mécanique. En effet, un moteur est beaucoup plus puissant et résistant qu’un cœur, une puce électronique peut effectuer des milliards d’opérations à la seconde, alors quel plaisir pouvait on avoir à posséder différents organes ?

Les Archives Lumière 1.21//Francis Péhot ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :