série#02LAL.055

Le résultat de l’unité minimale de fonctionnement fit immédiatement comprendre à Bob qu’il y avait anguille sous roche.
– Ce truc tue tout un équipage, vend un vaisseau de la Fédération Galactique en sachant qu’il va se faire alpaguer. Aussi sec, il prend un billet pour la première étoile venue sans masquer son identité et il se paye des vacances au soleil et des bains d’huile en attendant sagement d’être arrêté ?
Et pourtant, c’était bien lui, mais sans le précieux tririum, cinq plaquettes qui avaient servi de monnaie d’échange entre les rebelles et le mécaniques contre le vaisseau cargo.

Autant dire que si Bob le ramenait, il serait jeté de nouveau aux fers galactiques. Bob traîna sa carcasse suspecte chez un programmeur fédéral qui lui donna de nouveaux ordres prioritaires. Mécaniseum devait maintenant l’aider à retrouver le précieux tririum. Il savait que la Fédération ferait payer ses forfaits à Mécaniseum, mais pour l’instant, il en avait besoin. Ce dernier lui proposa d’aller sur la planète Altas24 sur laquelle vivaient des algues géantes fluorescentes. Ces dernières reconnurent avoir eu à faire avec Mécaniseum mais ils ne possédaient pas le précieux tririum, parole. Mécaniseum se fit salement enguirlander par un Bob furax de s’être tapé tous ces millions de kilomètres galactiques, mais il n’en avait cure, c’était juste un bout de ferraille pourri. Il entraîna ensuite son gardien sur une planète pensante. Là encore, chou blanc. En volant vers Antarex2, Bob comprit que Mécaniseum avait été programmé pour le mener en bateau ainsi jusqu’à la fin des temps.

Il décida donc de le démonter complètement et de le fouiller dans les moindres recoins de sa mémoire électronique. Après de multiples démontages, Bob finit par visionner sur un circuit qui avait été jeté à la corbeille la scène où le mécanique se dupliquait lui-même sur une autre machine !
– Il reste toujours une trace électronique de ce que l’on effectue sur une machine. Ce n’est qu’une question de temps pour la ramener à la surface.

Les Archives Lumière 1.04//Francis Péhot ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :