#0377.090917

« Mondrin a toujours été un fêlé, et vous un petit cafteur.
– Tout de même, vous me connaissez, je suis quelqu’un de positif, je pensais qu’il avait lu quelque chose sur Diogène de Sinope ou à propos de quelque hédoniste.
– Diogène n’a rien à voir avec l’hédonisme…
– Certes, mais quelqu’un qui se caresse le bas du ventre en plein couloir, ivre et probablement drogué, cela concerne autant le cynique que l’hédoniste.
– Si vous le dites… Eh bien, pourquoi m’en faites-vous part ? Vous n’ignorez pas que les ragots me désintéressent.
– Vous souvenez-vous de la mission Dimensio ?
– La recherche de dimensions négatives envoyée par vaisseau à l’autre bout du système solaire ? Je suis directeur de l’institut, à votre avis, en ai-je été informé ?
– Mondrin était le chargé de liaison avec cette mission.
– Tiens donc, vous m’en apprenez une belle !
– Avant de le croiser j’étais passé à son bureau et y ai trouvé son tableau maculé d’équations.
– Les fumistes aiment les équations.
– Certes, mais attendez avant de conclure.
– M’écoutez-vous parfois lors des pauses pendant vos délations ?
– J’ai aussi trouvé les dernières transmissions de la mission. En résumé elles indiquent que les expérimentations sont sur le point de commencer.
– Et alors ?
– Et alors plus rien.
– Ils ont échoué, tout simplement. Mondrin devrait me remettre le rapport dans la semaine, s’il cesse de se frotter le bas-ventre.
– Les données montrent plutôt qu’ils ont percé certaines… frontières. Mondrin est un original mais il reste un professionnel fiable dans son domaine. Il n’a pas cédé à la folie, il n’est pas délirant. Ses équations sont de simples calculs concernant la progression d’une singularité dans l’espace. Dans deux mois nous allons subir un sort que nous ignorons.
– Hum. Ceci, qu’est-ce ?
– L’ultime transmission de la mission Dimensio, les données relevées.
– Bien, bien… Si vous permettez je vais me saisir des quelques économies qui me restent et suivre l’exemple de Mondrin.
– Mais, chef, ne devons-nous pas prévenir l’humanité ?
– Qu’elle aille pourrir dans les dimensions négatives, l’humanité, et tout l’univers avec elle ! »

De l’inutilité de procéder à certaines expériences en apesanteur, loin, très loin//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :