Les lieux saints se contaminèrent… On cria à l’œuvre du diable ! Les cloches se turent une à une, et en leur sein croissaient d’étranges créatures. Les démones femelles avaient dû pondre dans les gorges divines ; elles attendaient patiemment l’éclosion de la chrysalide qui protégeait des hommes-insectes. Tête à l’envers, ils enflaient comme des grenouilles ; les poches envahissaient les cloches utérines qui se fendaient, chutaient dans un fracas terrible ! Un immonde liquide se déversait sur les murs saints, inondait les villages quand naissaient les longues chenilles multihumanopodes, capables de nager et d’avaler des quantités d’épaves. La rumeur de leurs instincts cannibales répandit la terreur dans la population. Au diable ! Pas une fois on ne crut à une épidémie.

Le phénomène cessa subitement, sans raison. Les bibles taisent cette apocalypse, et pour cause ! Si les chenilles disparurent, ce ne fut pas grâce à Dieu, mais parce qu’un simple d’esprit eut plaisir à les enfourcher pour faire du rodéo sous l’œil éberlué de la foule. On dut se rendre à l’évidence : ces bêtes diaboliques étaient molles et inoffensives ! Quand ils comprirent cela, les villageois les agacèrent, les frappèrent, les piquèrent. Ils s’amusèrent à torturer ces animaux que le diable avait ratés et qu’ils pouvaient soumettre à leur volonté si cruelle. Les curés jetaient de l’huile sur le feu, ils prêchaient de plus belle contre l’opus diabolicum, et ils allaient en tête crever les yeux des larves qui mouraient en sifflant dans des contorsions infinies.
Aucune d’elle ne fit jamais de mal à un homme. Elles mangèrent seulement quelques déchets. Mais elles finirent toutes en rondelles dans les assiettes chrétiennes.

Canines et Flore 52 : La cloche (2)//Céline Maltère ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s