C’est peu de dire qu’on a éprouvé du chagrin quand notre tante est décédée. 93 ans. Elle vivait seule. Son mari était mort pendant la Guerre d’Algérie et, affligée par le chagrin, elle ne s’était jamais remariée. Elle avait quatre frères et sœurs et donc une tripotée de neveux et nièces qu’elle chouchoutait.
Elle ne nous laissait rien, sauf une maison remplie de souvenirs, maison qu’elle avait héritée de ses parents et qu’une nièce a reprise.
C’est ma mère qui a proposé :
« Prenez un souvenir d’elle, comme ça, elle restera avec vous. »
Moi j’ai choisi le poste de radio. C’était un de ces vieux postes de TSF comme on en voit beaucoup aujourd’hui dans les brocantes, ou les vide-greniers. Son immense cadran indiquait les grandes capitales du monde.
Amoureux de cet objet depuis longtemps, j’ai été tout fier de l’installer au milieu de ma salle à manger.
Je l’ai branché. Un vieux cordon avec une prise toute simple. J’ai été surpris en voyant une lueur verte remplir le verre mais je ne me suis pas posé de question outre mesure. J’ai fait glisser l’aiguille le long des stations. On captait bien certaines fréquences.
Deux semaines plus tard, un week-end pluvieux, je l’ai allumé. Il en est sorti des sons, alors que je n’avais calé l’aiguille sur aucune fréquence. Des bruits de pas, suivis par ce qui m’a semblé être un mouvement de mobilier. J’ai été intrigué. Une pièce de théâtre ? Est venu quelque chose… On aurait dit l’échange de baisers répétés…
« Je suis tellement contente que tu sois passé.
– Ils ne sont pas encore partis ?
– D’ici une semaine. Ils sont à la montagne. Ils reviennent demain matin. Je me passerais bien de leur présence, mais tu sais comment c’est… La famille… Une plaie… Ça me fait du bien de te voir. Tu veux un café ? Ils pourraient rester où ils sont. Ils croient que je les aime… S’ils savaient… »
Cette voix… Je la reconnaissais…
« Allez viens, on monte, on a l’après-midi pour nous. »
J’ai coupé la radio, je l’ai débranchée, et jamais rebranchée.

Radio//Jérôme Bertin ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s