Demain, la comète qui ravagera la Terre s’abattra sur la Pologne et éradiquera toutes formes de vie. À moins que, scénario optimiste, quelques îlots n’échappent au désastre.
Nos plus grandes puissances ont bien tenté de s’unir pour repousser l’inévitable, mais nos efforts et nos espoirs ont vite sombré. Il ne restait qu’à se préparer au pire.
Dès lors, le chaos a envahi le monde, des pays entiers ont basculé dans l’anarchie complète, d’autres nations plus résignées ont gardé un semblant de vie normale.
Le peu d’îlots pouvant échapper au cataclysme étant convoité par les plus riches, des abris ont été fabriqués à différents endroits du globe pour héberger un maximum de gens et de connaissances. Objectif reconstruire ! Que l’espèce humaine reprenne la main si le destin ne parvenait pas à la broyer complètement.
Célibataire, sans enfant, j’ai choisi d’attendre la fin sans changer ma façon de vivre, suivant mes petites habitudes dans la mesure du possible. La campagne me mettant loin de l’agitation de ceux qui veulent encore croquer la vie à pleines dents. J’ai vécu ce que j’ai pu vivre, ma vie aurait pu être meilleure… ou pire. Là, n’est pas la question. Je ne ressens pas ce désir de brûler la corde par les deux bouts. Je patiente jusqu’à son arrivée.
Depuis que je suis né, l’humanité se déchire pour des dieux, des enjeux futiles, de l’argent, du pouvoir. J’ai souvent eu la sensation de gâchis. J’ai toujours songé que l’humain aurait dû voir plus grand, s’unir et accepter les différences de l’autre au lieu de les combattre. On aurait pu réaliser tant si notre énergie avait servi à construire et non pas se détruire.
Demain, la comète changera notre monde et j’espère, malgré mon cœur aigri, que cela sera en bien. Qu’une portion de femmes et d’hommes survivra et fera renaître notre espèce. Que la destruction provoquera un ultime déclic, une rédemption…
Demain, à 15 h, je partirai en espérant que si certains survivent, ils recommencent en mieux tout ce que l’on a raté…

Demain, une comète 4 : Demain, je partirai…//Kaliom L. Kaffin ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s