M0« Le langage est une chose poreuse. Les cris, les bips, les grincements, les roulis, les pleurs fantomatiques, les tours d’écrous, le vide et les déploiements mécaniques, tous les bruits seront traduits automatiquement dans la langue du récepteur. Nous ignorons encore qui lira nos programmes, mais nous savons déjà que notre science est préhistoire à l’instant même où nous la croyons avancée. Que vous soyez un poisson mort, un homme, une bactérie, une particule, du rien ou une vieille carcasse de métal, vous serez peut-être notre successeur et nous vous laissons notre trace dans ces petits fossiles protoniques. Votre cerveau, même absent, s’imprégnera sans délai de notre langue disparue. Le déchiffrage sera instantané. C’est notre don pour votre monde. »

Res Amatoria 2 : Mécanothérapie 0 – le fossile protonique//Céline Maltère ©
Collage//Jean-Paul Verstraeten ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s