« La marchandise est avariée, elle a tourné pendant le voyage.
– Allons, cela n’est pas possible, je l’ai chargée vivante.
– Venez voir par vous-même ! »
Une cargaison de trois enfants bien gras fichue en l’air. Cela vous fait probablement rire, vous qui lisez cette mésaventure, mais je vous assure que pour ma part j’étais dépité. J’eus beau tenter de baisser les prix, mes clients ne voulurent rien savoir, ils refusaient tout enfant qui n’était plus en état de crier.
J’allais bien entendu pouvoir les brader à un nécrophile de ma connaissance, cela n’était pas le principal problème : mon plus gros ennui était que je devrais refaire le trajet dans ces infâmes récifs, passer le col aux loups, longer la falaise où seuls les périls sont stables, passer ce gué depuis lequel on entend le flasque vrombissement d’une cyclopéenne marée souterraine, et surtout retrouver tous ces infâmes clients à face huileuse et aux cheveux sales qui se repaissent de chairs mortes. Sans cesse ils s’agitent, ils ne savent pas rester en place, pourtant ils ne font aucun mouvement brusque. Ils m’ont toujours fait l’effet de crapauds, à émettre un chuintement malsain à chaque respiration ; leurs yeux fixes vous transperçant sans vous voir comme s’ils avaient été de verre, leurs manières faussement affectées et obséquieuses répondant à des politesses fantasques, dont on aurait dit qu’ils les avaient trouvées dans des livres de bonnes manières qu’ils auraient lus en n’en comprenant qu’un mot sur deux.
Avant de repartir avec le chargement, j’ai osé leur demander ce que les étoiles pouvaient en avoir à faire que ce soient des enfants morts ou vivants qui soient sacrifiés sur les autels de pierre, ils m’ont alors tous lancé ces regards vides dont ils ont le secret et l’un d’eux, probablement moins attardé que les autres, ou bien davantage, m’a répondu : « Pas pour là-haut. C’est pour en-bas, pour ceux d’en-bas ! »

Nécromancie avariée//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s