Moribond des asters, il prit Vénus pour sa maîtresse, rougit en dépassant Mercure. « Voilà Jupiter, accélère ! ». Neptune le subjugua, bleu comme un foie de lune. Quand il parvint à la lisière de l’univers, je le vis basculer et je criai « Escape ! ». Mais il était trop tard pour rétropédaler.

Canines et Flore 42 : Tandem//Céline Maltère ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s