girafe

En 1827, quand passa dans son champ une girafe escortée par des Africains, Ennemond crut qu’il avait la berlue. Il n’avait jamais vu de près cet animal, et encore moins des Noirs, même s’il n’ignorait pas que l’a-no-ma-lie existait.
La rencontre l’effraya. Ce soir-là, il fit d’affreux cauchemars : son épouse et ses filles bouillaient dans une marmite ; les hommes noirs croquaient à pleines dents les corps rougis dont ils servaient la tête à la girafe. Durant des mois, ce rêve odieux le tourmenta. Pour conjurer le sort, il décida d’emmener sa petite famille dans les jardins du roi à qui le souverain d’Égypte avait offert cet animal. Mais la girafe vue, l’image de ces Noirs continua de le hanter.

Deux siècles après, on a perdu toute trace de la girafe empaillée. On ne peut pas admirer non plus l’œuvre spectaculaire d’Ennemond le Vacher, et pour cause : le pauvre hère a sombré dans l’oubli.
Une fois sa ferme rasée et le forfait camouflé, l’affaire fut étouffée : terrifié par les nègres qu’il avait croisés dans ses champs en 1827, affaibli par ses cauchemars, Ennemond avait entrepris de chasser tout ce qui n’avait pas la peau blanche. Il avait eu du mal à trouver ses trophées et avait beaucoup voyagé (on dit même « jusques aux Amériques » !), ce qui est surprenant pour un paysan de l’époque.
Au premier dépeçage, il fut surpris de constater que leurs os étaient blancs, mais il poursuivit son projet. Il éleva un mur de crânes bouillis, volés à ses victimes, et mit en scène, autour d’une grande marmite, une mère, un père et leurs enfants (sauvagement assassinés dans un champ de coton) qui touillaient une soupe cannibale : avec habileté, il avait su les naturaliser.
À force de les voir, son obsession se tut, sa terreur se calma. Humble paysan qu’il était, il pourrait, lui aussi, faire comme ces Égyptiens : offrir un beau cadeau à son roi Charles X.

Canines et Flore 40 : La girafe//Céline Maltère ©

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s