série#04LCT.064

Suite du journal de bord du capitaine Titou

Quel était le problème de ses fromageois, si retors qu’ils infiltrèrent mon beau Sardinor ? Je l’appris de la bouche d’Astarée : « Vous savez que, sur l’Île aux Fromages, c’est toujours l’été. Eh bien quelque chose a déréglé les saisons. Nous souffrons d’un éternel printemps ! Sur nos fromagiers, il ne pousse que des fleurs ! Nous ne pouvons nous en nourrir. Si vous ne nous aidez pas, nous allons mourir de faim. » Astarée est vraiment persuasive. La panne ne venant pas de leur générateur d’atmosphère, il devait s’agir d’une anomalie biologique. Ou d’une attaque. Et c’est pour prévenir cette extrémité que les fromageois firent appel à nous. Ïog, de sa voix gutturale, déclara : « Une aura mystique entoure votre système. Je l’ai sentis en arrivant. Vous êtes victimes d’un puissant enchantement. » Il ne voyait plus en Astarée qu’un obstacle au bon fonctionnement du navire, mais resta pragmatique. « Comment pensez-vous payer notre loyauté (questionna-t-il) ? » Il souleva une excellente question. Ces fromageois… Mon équipage ne leur est redevable en rien. Même si nous étions extrêmement reconnaissants de leur… chaleureux accueil. Et, hum, une petite contribution de leur part garantirait notre amitié. Du moins, cela nous mettrait en confiance. Le maire ne s’attendait pas à devoir payer pour nos services. Astarée enrageait. Pour elle, l’honneur est plus important que la paye. Je l’ai découvert tout récemment. Nous convinrent du remplissage de nos soutes avec des mets raffinés, sitôt la tâche effectuée (forcément). Plus un acompte. Car on ne déconne pas avec le Capitaine Titou. « Certains membres de mon équipe n’ingèrent pas de nourriture. Mon mécanicien, DreamON, est fasciné par votre technologie. Vous pourriez nous confier quatre de vos navettes… »
– Deux ! cria le maire.
– Deux et demi (rétorquais-je). Heu. Deux navettes plus une cargaison de pièces de rechange ! (reformais-je).
– Vendu !

Le Capitaine Titou : Partie 3, Cap’tain Titou et le légumivore, épisode 24//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :