Je peux tout à fait comprendre votre logique, tout comme je peux tolérer vos agissements divers et variés ; après tout, vous êtes chez vous et faites ce que bon vous semble. Pourtant je vous suggère de ne pas utiliser la corde jointe à cette missive autrement qu’en vous la passant au cou. Le suicide, voyez-vous, reste un péché capital, et, selon votre décadente logique gnostique, vous finirez en Enfer avec votre Bon Dieu pour mener votre guerre (peu me chaut : je reste un athée convaincu, malgré les derniers faits qui n’ont en rien altéré mon matérialisme ni mon scepticisme).
J’ai toléré avec amusement les cannibales festoiements de chairs putrides malgré les miasmes qu’ils charriaient lorsque le vent soufflait, je me suis gaussé de vos messes noires qui égayaient certaines nuits, et les catapultages de colombes décapitées m’ont faire rire tout autant qu’ils m’ont fait jalouser votre bonheur primaire et simplet.
Mais ce vortex vomissant ces infâmes lueurs qui traversent les murs, ces hordes de harpies éthérées qui ont fait s’entredévorer mes chiens, se liquéfier les plantes de mon épouse, tous ces phénomènes rendant le feu vecteur de froid et travestissant les sons en parfums répugnants. Assez ! Assez !
Cessez instamment, pendez-vous après avoir refermé la faille, ou je peux vous garantir que je vous cisaillerai les tendons d’Achille, vous passerai des liens assez solides pour vous obliger à subir un exorcisme, une absolution, et une pieuse mort !

Courrier 2 : Lettre adressée au gnostique//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s