Si certains domaines du savoir sont prohibés, si des contrées spirituelles sont défendues par des pièges et des énigmes, si d’abyssales affres entaillent les voies clandestines des plus singulières destinations, ce n’est pas, comme le peuvent prétendre certains aigres esprits étriqués, afin de permettre à quelques élus de s’enorgueillir de leurs privilèges, mais c’est pour protéger tout le pathétique bétail d’irrémédiables tourments.
K. J. était de ces aventuriers intellectuels autodidactes et fougueux qui, lorsqu’ils se trouvent face aux écueils communs, trouvent des sentiers dérobés accessibles aux seuls esprits libres n’ayant jamais été contraints par leurs prédéterminismes ni leurs asservissants apprentissages. On prétend qu’il réussit à s’affranchir des fourbes faveurs nocturnes pour communiquer avec les morts, qu’il sortit victorieux de maintes joutes goétiques, qu’il côtoya Nergal, Barron, et même Lucifer, sans en perdre son âme.
Mais lorsqu’il se pencha sur ces tablettes de cire miraculeusement épargnées par les coulées de lave, les tremblements de terre, les pillages et les autodafés, lorsque dans son bureau il s’isola pour les traduire, en percer les arcanes et façonner les clefs autorisant à appliquer les formules secrètes, une partie de lui ne revint pas de ses périples dans l’un de ces autres mondes que nul ne doit cartographier. Lisez bien : une partie de lui n’en revint pas. A chaque pérégrination sa matière cérébrale devait se prendre dans les lianes barbelées des galeries qui auraient dû rester hermétiques. La gélatine neuronale, lors de sa dernière expédition, fut tant lacunaire que sa boîte crânienne implosa.
Il n’est pas tout à fait mort : tellement de son esprit est resté ailleurs qu’il n’était plus soumis à la vie de son corps, mais les enveloppes liserées de noir furent tout de même adressées à sa famille.

Excursions ablatives//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s