série#02LAL.024

Dossiers concernant les soulèvements populaires sur la planète Sébastopol.

D’après les informations de nos services de renseignements sur place, les révolutionnaires ont opéré en deux temps. Ils ont d’abord envoyé une armada de mécanismes qui ont explosé dans des points stratégiques. La deuxième phase a consisté en un assaut du palais présidentiel qui a duré une semaine.
Horres avait déjà évacué et il tournait autour de la planète dans un vaisseau gouvernemental en attendant d’être accueilli par une planète sur système ami. Tous les conseillers et ministres qui ont été pris ont été abattus sur place. Certains avaient trahi la cause et ils travaillent maintenant pour le nouveau gouvernement populaire provisoire.
Suivent les fiches des divers traîtres dont je n’ai que faire, mais dans mon caisson à -71° galactiques, il n’y a pas la télécommande. Je suis donc obligé de m’envoyer la vie et l’œuvre de tous ces mecs qui me filent le bourdon par la tristesse et l’ennui de leurs basses œuvres.
Voici maintenant le profil du nouveau gouverneur de Sébastopol. Ikant (voir Mécaniseum). Créature mi biologique mi mécanique. Conçu sur la planète Hachor6 par des organismes mutants spécialisés dans la fabrication d’armes de guerre. Celui-là va me plaire. Jeunesse en camps d’entraînement sur War7, planète camp militaire où il suffit de payer très cher pour apprendre toutes les techniques de combat. Etudes scolaires jusqu’à vingt-cinq années standards dans un centre politique non reconnu officiellement par la fédération.
A subi une trentaine d’opérations en vu de remplacer la plupart de ses organes par des mécanismes. La dernière intervention a échoué, son cœur a lâché et on a remplacé ce dernier par une pompe. Toujours est-il qu’il est mal en point physiquement. Mais il n’en reste pas moins teigneux et extrêmement dangereux.
Il est entouré nuit et jour par des mécanismes prêts à tout pour le garder en vie. Aucun organisme biologique ne peut l’approcher. Ses conseillers accèdent à lui par un écran interposé. Certaines personnes de son entourage se demandent s’il est vraiment existant en trois dimensions ou si ce n’est qu’une simulation holographique. Dans ce dernier cas, cela voudrait dire que la planète est aux mains de ses fidèles mécaniques. Il n’a jamais habité le palais. Il vit dans le centre de l’ancienne Horresville qui a été rebaptisée Cybercity, on ne sait pas vraiment où.

Les Archives Lumière 0.24//Francis Péhot ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :