Elle a surgi au bout du pont alors que je me garais devant chez moi. Un an plus tôt elle m’avait dit qu’elle me retrouverait ici ce soir, mais je n’y pensais plus. Les lettres luminescentes du tableau de bord affichaient la date et me rappelèrent sa promesse.
Elle était partie pour ce séjour de fin d’études en Chine, et elle m’avait clairement dit :
« On se retrouvera ici exactement à l’endroit où nous nous sommes séparés. »
Et elle était là.
Je suis descendu de voiture. Elle avançait vers moi. Elle m’a fait un immense sourire.
« Tu vois que je tiens mes promesses. »
Marjolaine était ma meilleure amie. Ça n’avait pas été le cas au début, mais cela faisait maintenant cinq ans que nous nous connaissions, et au fil du temps, nous avions compris que nous avions beaucoup en commun et éprouvé un réel plaisir à être l’un avec l’autre.
Elle m’a étreint.
« Tu veux qu’on aille boire une bière quelque part ?
– Je suis juste passée pour te montrer que je tiens mes promesses. On se reverra. »
Je retrouvais avec plaisir notre amitié. C’était vrai, égoïste et cruel, si j’avais éprouvé un réel chagrin à la voir partir, l’année écoulée l’avait estompé. Je culpabilisais.
« Je serai toujours près de toi, tu le sais.
– Je n’en ai jamais douté. »
Elle s’est éloignée. Un geste de la main, et elle a disparu dans la ruelle qui partait vers le haut de la ville.
C’est le lendemain que j’ai su. Les nouvelles arrivaient difficilement de la Chine. Deux mois plus tôt, elle était morte dans un déraillement de train, là-bas.

Marjolaine//Jérôme Bertin ©

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s