Journal de bord du Capitaine Titou, passerelle du Sardinor, vers le milieu de la soirée.

Puissant…. Vif. Doux. Moelleux… Bip, fait le communicateur. Tiré de mes passionnantes réflexions, moi, le capitaine Titou, m’empresse de répondre. C’est Ïog. Toujours pas de nouvelles de DreamON. Tout va bien de leur côté : mon ingénieur ne s’est pas fait découvrir… Tant mieux. Mais j’en ai marre d’attendre. Mon espérance de vie n’est pas si longue. Je ne tolère pas l’inaction. Je ne mérite pas de m’ennuyer ! Et puis j’ai été ectoplasme d’opéras, ambassadeur et chasseur de matelas sauvages à la cour de rois… Je connais les bonnes manières. C’est moi qui devrais être à la réception ! Grrr… L’eau de la bassine commence à refroidir… J’aime beaucoup y tremper mes pattes palmées, même si je commence à ressentir quelques fourmillements. Il est temps de sortir le périscope. En bas, dans les jardins des Poupidou, les couples s’embrassent goulûment. Les invités, grisés par l’alcool, prennent l’air sur les balcons et un petit chien aboie en direction du portique. Il n’a pas l’air très commode. Peut-être n’aime-t-il pas les fêtes… J’oriente alors l’appareil vers le dessus du vaisseau et zoome sur une des lunes entourant la planète. Nanabozho, roulé en boule dans un cratère, sieste tranquillement. Seules ses oreilles dépassent. Ce lapin ne semble pas s’intéresser à la mission… Les dieux… Ils n’ont vraiment aucun sens des réalités. Nanabozho, comment peux-tu faire preuve d’un tel détachement ?
Le capitaine Titou, quittant distraitement son poste afin de se préparer un bon sandwich, ne remarqua ni le léger affaissement de terrain là où se trouvait la demeure des Poupidou, ni la mystérieuse brume qui se répandait aux alentours…

Le Capitaine Titou : Partie 3, Cap’tain Titou et le légumivore, épisode 7//Poulpy ©

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s