Après l’affaire du message sur-cosmique, nous eûmes l’idée de nous aussi nous adresser aux particules élémentaires. Pour se faire nous n’eûmes qu’à inverser le procédé et trouver comment l’appliquer.
« J’ai reçu une réponse ! s’exclama Vigdaber.
– Quelle est-elle ?
– « Enseignez-moi tout votre savoir et je vous enseignerai le mien ! » et c’est signé.
– Signé ?
– Oui, il y a une signature en bas du message : Brintignier.
– Saperlotte. Pouvons-nous conclure à quelque étrange effet de mise en abîme quantique ? Ceux qui se sont adressés à Brintignier n’étant que nous.
– Et lui nous a menti en prétendant avoir envoyé bouler les expéditeurs du message. »
Un peu plus tard Brintignier eut à subir l’amputation de ses cordes vocales et de l’un de ses poumons suite à une accidentelle fuite de neutrinos, et certes un cigare empoisonné par nos soins. Quant à ses mains… nous les lui avons coupées ; ça, ce ne fut pas un accident.
« Ça vous apprendra à mentir et à tripatouiller dans des domaines où vous ne pouvez que briller par votre incompétence.
– Je vous jure, écrivit-il à l’aide de la plume fichée entre ses orteils, jamais je n’ai rien fait de ce que vous prétendez. Oubliez-vous le principe d’incertitude, les fluctuations du vide, les équat… »
En conclusion : n’écoutez ni les gens comme Brintignier, ni les messages de l’au-delà.

Un message de l’en-deçà//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s