Bibliothèque familiale des Poupidou.

Fier de sa découverte, DreamON passa le reste de la pièce au scannérisateur. Derrière lui se trouvait une très grande tapisserie. Dessus étaient représentés des monstres cornus sortant d’un trou pour se jeter sur des gens. Apeurés, ceux-ci s’enfuyaient dans toutes les directions… DreamON remarqua la silhouette d’une créature plus grande que les autres, en arrière-plan. Mais il ne s’attarda pas là-dessus. Ça manquait de fleurs. Il tira très fort sur le tissu qui dissimulait une massive porte blindée. Tissu qui, en se déchirant, plaqua notre petit félin au sol : il avait sous-estimé sa taille et son poids. DreamON se débattit comme il le put afin de se frayer un passage à l’air libre. « Ça y est », pensa-t-il, « le coffre est à nous ! Il n’y a plus qu’à l’ouvrir. Ça va prendre du temps. » Le petit félin arracha méticuleusement les bandes de papier dessiné collées sur les bords de l’épaisse cloison de bois, actionna les mécanismes de verrouillage, déplaça cadrans et pièces d’horlogerie, s’ingénia à décoder les codes, court-circuita les alarmes les plus tenaces. Un travail à sa mesure. Les minutes passèrent… Un souffle chaud et pestilentiel s’échappa des caves de la demeure. Un grognement résonna depuis les profondeurs du manoir…

Le Capitaine Titou : Partie 3, Cap’tain Titou et le légumivore, épisode 5//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s