Journal de bord du capitaine Titou, au sortir du sous-espace

Au retour d’une planète où les arbres poussent sur les gens, Ïog m’a demandé des esclaves. Moi, je ne saurais pas quoi en faire. C’est comme les livres. Il faut toujours qu’il s’en procure de nouveaux. Il n’aura sûrement jamais le temps de lire tous ceux qu’il possède déjà ! Il a de la chance d’avoir tous ces pouvoirs. Moi aussi j’aimerais jouer des tours amusants. Faire exploser un chapeau avec un oiseau en ballon, par exemple… Bref. Notre chance de visiter l’intérieur d’un monstre des profondeurs est passée, grâce à lui. Mais nous étions toujours perdus dans un souspace garni d’innombrables taupinières (c’est étrange comme les gens, là-bas, communiquent de leurs grosses moustaches). Cette fois ce fut Nanabozho qui vint à notre secours, surgissant, brillante, à l’horizon d’une mer brumeuse. Nous nous sommes dirigés vers cette lune diaphane pour y hisser le Sardinor. Le Grand Lapin s’est déplié et s’est alors envolé alors vers des cieux plus cléments. Ïog nous a joué un tour inattendu. S’écriant dans un langage inconnu, il a agité ses tentacules en direction du lapin, qui nous a décrochés de son dos afin de faire face au vaisseau. Sous nos yeux éblouis, Nanabozho a rétréci pour ne mesurer que quatre petits mètres, puis s’est téléporté dans le cockpit, au milieu de nous tous. Mon magicien a entamé un duel épique, vite sabordé par moi-même et mes amis qui s’étaient interposés. « Que signifie tout cela, Ïog? » Il nous a raconté une terrible histoire. Celle de la fin de sa civilisation. Je me tournais vers le dieu-géant pour lui demander des explications, et me rendis compte de mes piètres manières. Le lapin devait avoir faim. Nous lui avons préparé le meilleur des repas. Ïog a fini par s’attabler à son tour. Car il n’existe rien, à ce jour, qui ne peut s’arranger par un banquet.

Le Capitaine Titou : Partie 2, La boîte noire du Sardinor, épisode 30//Poulpy ©

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s