« Que se passe-t-il ? Ont-ils tous bu à ma bouteille d’Amontillado ?
– Allons, mon pauvre, nul n’ignore que cette bouteille que vous étiquetez Amontillado est en réalité du vin d’if.
– Alors, quoi ? Qu’ont-ils tous à rester figés ?
– Sans rentrer dans les détails, disons que j’ai élaboré des filtres polarisés pointant vers une étoile, un pulsar pour être plus précis. J’en ai projeté l’image à l’aide d’une lentille sur le mur du laboratoire en utilisant le même procédé que lors de la dernière éclipse solaire, et le rythme semble pour le moins…
– Hypnotique ?
– Voilà !
– Nous nous connaissons bien ; à moi, vous pouvez le dire : c’est en réalité un gaz que vous avez libéré, le pulsar n’a rien à voir.
– Munissez-vous d’un masque-à-gaz et allez-y constater par vous-même… »
Le plus étrange, c’est qu’après m’être assuré de la parfaite intégrité du masque je fus tout de même plongé dans ce même abîme de démence où se démenaient mes collègues. Des flots de connaissances absurdes, des visions vésaniques, des savoirs éthérés, des paysages ineptes, d’insanes dialogues avec de démentielles créatures, des périples à travers un cosmos dont seuls quelques mystiques ont pu déceler les contours. Des éons s’épanchèrent en mon esprit, des éons ici-bas résumés en ces trois heures que l’infâme astronome nous laissa mesmérisés avant que le moteur du télescope cesse de suivre le délétère objet céleste passé sous l’horizon.

La science venue d’ailleurs//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s