Les Dieux Amorphes et Idiots qui peuplent les sphères extérieures et les angles par-delà les angles en avaient assez d’entendre résonner les rires et les chants des habitants de Lythée, la ville des Perpétuelles Joies Ephémères, chaque jour plus nombreux et chaque jour plus prompts à honorer les Petits Dieux Complaisants et Innocents de la Douceur de Vivre. Après avoir supporté stoïquement des siècles de réjouissances ininterrompues, les Dieux Amorphes et Idiots résidants obstinés des sphères extérieures et des angles par-delà les angles décidèrent de répandre sur la ville la Mort Grise. En une heure toute vie cessa dans la riante cité de Lythée. La discrète brise septentrionale qui avait jusqu’alors tempéré les transports des heureux convives dispersait à présent leurs cendres friables.
Moralité : Mort à Lythée.

Épilogue : Fort heureusement, de par la grâce d’un des Grands Dieux Raisonnables, ils ressuscitèrent tous, comme si de rien n’était, au sein des sphères extérieures et au sein des angles par-delà les angles, et ils reprirent derechef leur bruyante sarabande. Depuis lors ils ne cessent nuit et jour d’exprimer là-bas leur exubérante et franche gratitude, au grand désespoir des Dieux Amorphes et Idiots.

Fable sans titre 001//Philippe Gindre ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s