phallus

« Mon âme est une sorcière ! » Janus hurle à la lune ; Dame X se dédouble, allongeant sa main triple hors d’un sein d’Amazone. Elle a quitté sa jupe, déchiré en morceaux le tissu brodé d’os, foulé au pied une terre qui craque.
Pour pomper le venin, elle étrangle un serpent sous son masque de femme : qui sucera les os ? Le sol s’éveille, éructe, s’érige, sexe extasié. Dame X prépare la récolte. Arrachés aux taureaux du ciel, mille phallus s’égrènent sur le pays de noces. Ailleurs, les femmes stériles subtilisent le jus des matrones et mettent en cage leurs rejetons.
Dame X se désaltère à l’orifice de l’Inframonde, d’où vient le chant des libellules… Et la lune décoche une pluie d’araignées qui fait pousser les arcs-en-ciel. C’est la danse de la pluie. Le lièvre honore encore les ossements qu’elle piétine. Ixchel, obstinément, a contré le soleil.

Canines et Flore 25 : La Semeuse de Phallus//Céline Maltère ©
Illustration de Didier Estival ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s