série#04LCT.018

Journal du bord du Capitaine Titou, sur la surface de l’Île Plate

Je commençais à m’ennuyer, lorsqu’une étrange délégation se précipita sur nous. Ces broutelas semblaient souffrir d’une insolation, tant leur teint était pâle. Nous allâmes à leur rencontre… Parmi cette troupaille, j’avisai un riche personnage. Sûrement un député, ou que sais-je encore. Comme ses compères, il n’avait pas l’air dans son assiette : yeux vitreux, toilette négligée, de la bave moussait aux coins de sa bouche. DreamON se calfeutra derrière ma Stature. Sa timidité m’amusera toujours… « Ah, Monsieur, quelle bonne surprise ! », susurrai-je sur un ton très intentionné. Je n’eus droit, pour toute réponse, qu’à un rustre « Graaaaaaaaaaaah ! » repris en cœur par la petite foule qui se jeta sur nous. « Iiiiiiiih ! » Répondis-je en attrapant DreamON pour l’entrainer dans les entrailles du Sardinor. Je repoussai quelques zombies et fermai, non sans mal, le sas d’entrée. La horde décérébrée se colla à la coque, comme pour ouvrir en deux mon pauvre vaisseau. Pour nous aspirer à l’extérieur, telle la chair molle d’une huitre que dégusterait un poulpe boulimique ! « On nous attaque, ON NOUS ATTAQUE ! » DreamOn ne se remettait pas du choc. Il avait longtemps été coupé de toute civilisation. Il ne s’attendait donc pas à un tel contact. Pour sa première mission en tant qu’ingénieur pirate, j’avoue avoir fait fort ! Je réussis tout de même à le calmer, et il reprit son poste. Son analyse de la situation confirma mes craintes. La population de l’Île Plate est entièrement possédée par une force inconnue. Cette puissance semble se répandre dans l’atmosphère depuis un hangar à farine situé à l’extérieur de la ville. « Quelle horreur ! Ouin ! Qu’allons-nous devenir ! », pleurnichait DreamON. En effet, impossible de décoller avec ces monstres accrochés à notre pied d’amarrage… Impossible également de tenter une sortie. Il nous faut un plan.

Le Capitaine Titou : Partie 2, La boîte noire du Sardinor, épisode 8//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :