« De là, voyez-vous la fistule ?
– Oui, maître. Oh ! Oui ! Quel spécimen !
– Observez, c’est un examen
Et notez sur le fascicule
Que cette face en cyclamen
Fleurit en milliers de pustules.
Messieurs, soyez des gentlemen :
Veuillez compter tous les nodules. »

Dans la forêt, le ventre ouvert,
Une créature inédite,
Entre la loutre et le colvert,
Trépassée sur une amanite,
Exhibait un reste d’ovaire
Dont s’était sustenté l’ermite.
Famélique, le cénobite
Avait suçoté la volvaire.

Arriva le Docteur Princeps
Qui élimina aux forceps
Les poux d’un utérus groggy.
Mais elle n’était qu’alanguie
Quand il fit rouler les biceps
D’Ernestin, Denys et Maggie :
« Enlevez les fientes de seps
Et jetez tout dans ce baggy.

C’est la femelle du sylvain
Nommons « sylve » une horreur pareille :
Naseaux et regard de bovin,
Laideur dans son simple appareil.
Vous ne charcutez pas en vain
Le chancre du plaisir silvain.
Sa bouche est un cul de bouteille
‒ Dieu ! que j’exècre son orteil ! »

Notes des carabins

Ernestin
« Est-ce une femme champignon,
Un lutin, une enflure ?
J’hésite, au vu de son chignon :
Les préjugés ont la vie dure. »

Denys
«Sa gueule édentée me rappelle
L’air ahuri d’un gland fané.
Je fissure, au scalpel,
Sa peau verdâtre et surannée. »

Maggie
« Il me dit : contiens ta nausée,
Et que ton sexe faible éclate
Les rognons et la rate
De la sylve ménopausée. »

La grotte aux nouilles 6 : Dissection de la sylve//Céline Maltère ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s