Il savait que tôt ou tard, il reviendrait ici. La guerre était terminée à présent, l’espoir et la démocratie l’avaient emporté.
Le mur auquel il faisait face, gris et épais, empêchait d’entendre et de voir ce qui se passait derrière.
Il avait découvert, lorsqu’il avait passé les hautes portes, un microcosme qui n’avait d’autre but que d’avilir et de détruire.
« Vous aussi, vous avez été enfermé là ? »
Il se retourna pour apercevoir un homme appuyé sur des béquilles, au corps meurtri, qui, d’évidence, avait séjourné ici.
Les deux hommes furent immédiatement proches
« J’y suis resté 8 mois, dit l’homme bancal. J’avais des informations importantes. Ils ne désespéraient pas de me les arracher. Ma chance, ça a été que la résistance attaque la prison, aux derniers jours de la dictature. Et vous ?
– Je me suis échappé. L’homme qui partageait ma cellule m’a indiqué un passage… Il n’a pas voulu partir avec moi. Il m’a dit qu’il préférait rester pour aider d’autres personnes. J’ai trouvé ça à la fois noble et totalement stupide. »
Son interlocuteur fut intrigué.
« Vous pouvez me le décrire ?
– Une quarantaine d’années, un beau visage, une chevelure épaisse. De la détermination dans le regard. »
Le blessé eut une grimace.
« Il partageait AUSSI ma cellule. Et il m’a AUSSI proposé de l’aide pour m’évader. Je craignait qu’il ne s’agisse d’un piège. Il a disparu du jour au lendemain. J’ai supposé qu’on l’avait changé de cellule. Mais, comme je me posais pas mal de questions, j’ai fait des recherches depuis ma sortie. Et j’ai trouvé ça. »
De la poche de son imperméable, il extirpa plusieurs feuilles.
La première était une peinture qui représentait fidèlement l’homme grâce à qui il s’était évadé. La deuxième lui apportait les réponses qui lui manquaient.
Pierre-André Lengin. Au 18eme siècle, surnommé ‘le roi de l’évasion’, il avait finalement été conduit ici, d’où il n’avait pu s’évader. Il y était mort de vieillesse en se jurant ‘qu’il aiderait d’autres à faire ce que lui n’était pas arrivé à faire’.

Les prisonniers//Jérôme Bertin ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s