Journal de bord du capitaine Titou, 11 sixissi an de la calebasse.

Douce est la revanche. Je déguste enfin ma granita en paix. Ça n’a pas été une mince affaire. Le soleil se lève sur une mer recouverte de débris. Voilà ce qu’il reste du vaisseau de nos assaillants. Il y a encore trois jours, je ne soupçonnais pas qu’une telle aventure se profilerait. Et encore moins qu’elle me rendrait riche ! Me voici à présent décoré par l’ordre des Glaciers de Pingouinsy. Leur récompense a de quoi flatter le pirate que je suis. J’ai accepté leurs présents, dont une somptueuse machine à faire de la glace pilée, mais jamais je ne troquerai ma liberté pour endosser le rôle de corsaire au service d’une nation.
Les affaires m’attendent. Saviez-vous que les lapins pullulent sur les mers ? Il s’en trouvera bientôt plus qu’il n’y a de marins. Justement, je dois en rencontrer un. Et pas n’importe lequel ! Son nom est Nanabozho, seigneur lapin de l’espace. Souvenez-vous. L’astre lunaire m’a toujours intrigué. Ce lointain cousin de mon espèce possède une magie ayant capacité de propulser les navires au-dessus de la stratosphère. Nos horizons ne vont bientôt plus avoir de limite. Il est temps de se dire au revoir, chers lecteurs. Et peut-être à bientôt, dans d’autres cieux…

Le Capitaine Titou : Partie 1, épisode 10//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s