Journal de bord du capitaine Titou, 10 sixissi an de la calebasse.

La poursuite fut éreintante. Suivant les courants marins, nous avons écumé les seize mers, bravé les monstres qui barraient notre route, pris peu à peu du terrain sur nos mystérieux assaillants. Les couards ! Il est sage de prendre la fuite devant le capitaine Titou, mais cela ne stoppera point son courroux. Je n’avais jamais eu affaire à un vaisseau aussi rapide. À mesure que nous nous rapprochions, je compris qu’il était un bijou de navigation. Ses gigantesques voiles agissaient à la manière d’un éventail. Je pus distinguer son pavillon. La vérité éclata au grand jour. Ce rafiot appartenait à la ligue des épouventeurs, les principaux concurrents des glaciers. Nous n’étions donc pas la cible de leur attaque !
Nous arrivâmes à portée de tirs vers midi. Les épouventeurs, une espèce semi-végétale ressemblant à s’y méprendre à des cornemuses, usèrent de leur arme sur le Sardinor. Ils déclenchèrent un véritable tsunami qui n’eut que peu d’effet. Le Sardinor, se propulsant grâce à un système de roues et de cheminées, est tempèteprouf. À notre tour de lancer l’assaut. Nous harponnâmes le navire, livrant bataille tels les fiers pirates que nous sommes. Pas de quartiers ! Hurlai-je en m’élançant sur le pont. Nous balançâmes nos ennemis par-dessus bord (ils flottent). Nous pillèrent leurs cargaisons de cerfs-volants et d’éventails, puis nous festoyèrent dans leurs soutes jusqu’à ce qu’il n’y ait plus une seule miette de nourriture… Plus une seule goûte d’alcool ! C’est ça, la vie d’un pirate !

Le Capitaine Titou, Partie 1, épisode 9//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s