sirene

Depuis quelque temps, la baronne Adonise cherchait à me séduire. Cette veuve déchue inventait des soirées auxquelles elle m’invitait. La première fois, je me retrouvai seule avec elle. Inconfortablement assise dans un fauteuil miteux, je sirotais une boisson qu’elle avait concoctée pour moi, uniquement pour moi, disait-elle. Le breuvage n’était pas mauvais, mais la dame à moustaches se montrait si pressante que je prétextai un rendez-vous. Je pris donc congé d’elle.
Dans la rue, la tête me tournait. Je fis signe à un cocher et lui demandai de me raccompagner chez moi, où m’attendait mon cher époux. Il renifla mes vêtements. Je sentais le rance, j’avais gardé sur moi l’odeur des vieux rideaux. Mon mari ne comprenait pas ce qu’une femme de ma condition allait faire chez l’aristocrate, et il m’incitait fréquemment à profiter de la situation, n’imaginant pas un instant que la baronne était éprise !
Quand je reçus le deuxième carton, j’hésitai à me rendre chez elle. C’est lui qui m’y poussa :
« Tâche de te faire engager ! »
De nouveau, je fus la seule convive.
Les invitations se multiplièrent ; je les acceptai toutes au point que la baronne tenta, un soir, de m’embrasser. Bizarrement, je la laissai faire. J’en éprouvai même du plaisir. Elle me dit : « Je veux que tu restes avec moi, au moins cette nuit ! » Je dus lui avouer que je ne vivais pas seule, que mon mari m’attendait.
« Au diable le mari ! » et, sous prétexte de me montrer un joli cabinet, elle m’enferma à double tour.
Combien de temps restai-je ici, recluse dans le noir ? Je ne me souviens que de la faim et des mains qui me patinèrent.
Mais ce matin, enfin, je revois la lumière. La baronne s’extasie :
« Regardez comme elle est jolie, ma sirène. »
Son ami me toise un instant, puis répond qu’il n’aime pas ma tête de cadavre.

La grotte aux nouilles 4 : La quadrature de la sirène 1//Céline Maltère ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s