Journal de bord du capitaine Titou, le 22 septiti an de la calebasse.

Comment ça y’a plus de place ? Quand je dis qu’il y a de la place, on fait de la place. Le Sardinor a beau être un petit vaisseau, il n’en demeure pas moins le plus rentable, le plus rapide et le plus beau de tous les bateaux pirates que l’univers ait connu ! Nous n’aimerions pas nous faire détrôner par la concurrence, si ? Bon, on embarque ce magot, et plus vite que ça ! Non mais. Pas de vacances pour le capitaine que je suis. De toute façon l’équipage me remerciera plus tard. Les minis-théâtres de marionnettes, c’est amusant. Surtout lorsqu’ils sont mécanisés. Quels inventeurs, ces Turquiens. Leurs automates sont vraiment magiques. Cela me rappelle la fois où j’invitai mes matelots à un spectacle de robotique. C’était à la ville de Portagnol, en terre ovine. Ce soir-là on nous aurait dit monté sur des ressorts tant notre excitation était grande…
J’ai tendance à penser que le fauteuil est l’extension du capitaine. Sûrement parce que je commence à lui ressembler. Comme il est indécent de permettre à un inconnu de se reposer sur une partie de sa propre anatomie, j’offre à peu de monde l’opportunité de s’asseoir sur mon Fauteuil. Et uniquement dans le cas où je me serais absenté du navire. C’est pourquoi, comme tous mes officiers profitaient de la fête, le fauteuil fût laissé sans surveillance. Quelle fut notre surprise, lors de notre retour de La malédiction de la momie rampante tentaculaire (un spectacle interprété par des androïdes), quand nous découvrîmes que ledit meuble avait disparu ! Un petit malin s’était mis en tête de rançonner le plus grand de tous les capitaines pirates en lui volant le symbole de sa suprématie. Même à présent j’hésite à révéler la façon dont nous punirent le mécréant. Je préfère laisser ce travail à votre imagination. Disons que, dorénavant, il y a deux fauteuils du capitaine. Le deuxième tient plus du pouf que de la chaise… Et il est recouvert de bandelettes.

Le Capitaine Titou : Partie 1, épisode 5//Poulpy ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s