« Brinkley a encore fait parler de lui, et personne ne s’en soucie plus, pourtant…
– Mais cessez donc de vous intéresser à ce faussaire !
– Vous ne comprenez pas.
– C’est vous qui ne comprenez rien : la fois où il a fait croire qu’il avait reproduit l’arme biblique de Jéricho, vous y avez cru, malgré l’odeur de la dynamite. La fois où il a prétendu chevaucher les nuages alors que le coton se détachait de ses zeppelins, encore y avez-vous cru. La fois où il a prétendu pouvoir devenir invisible alors que son ombre était encore visible à travers les pitoyables fumeroles d’encens, là encore, vous avez été le niais de service. Et cela ne vous suffit toujours pas, il faut que vous reveniez proclamer votre affligeante crédulité en colportant les mascarades fomentées par Brinkley.
– C’est vous qui, comme les autres, ne comprenez pas : il a agi à dessein, afin de se faire passer pour un escroc, afin que plus personne ne fourre son nez dans ses affaires.
– Pfeuh, il n’est pas assez malin pour ça.
– Comment expliqueriez-vous, alors, la raison pour laquelle il est en possession de ce cliché que je viens de lui voler à l’instant ?
– Damnation, la face cachée de la Lune avec le cratère dû à l’explosion de notre bombe.
– Personne ne s’est soucié de son canon, personne ne l’a cru lorsqu’il a prétendu envoyer une ogive faire le tour de l’astre Sélène.
– Quant au dronte empaillé, sa sirène en aquarium, son vivarium de fongosités hurlantes, son olgoï-khorhoï ?
– C’est là toute la malignité de son filouterie : il reste le seul à savoir. »

Les curiosités de Brinkley//Francis Thievicz ©

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s